Fondé en 2020

L'actualité de nos jours, ça va beaucoup trop vite. Et ce n'est pas qu'un cliché.

En 2015, afin d'obtenir mon diplôme de journalisme, je me penchais déjà sur les "slow médias" dans un mémoire sous forme de webdocumentaire (et j’ai eu 18/20. Oui laissez-moi me la péter un peu).

 

Cinq ans plus tard, un reportage long et interactif reste une exception sur le web. Depuis, mon travail a donc été imprégné de trois questions :

 

1.Comment prendre le temps d'informer quand les news vont plus vite que l’éclair ?
2.Comment rendre l’info interactive, pédagogique, et fun ?
3.Comment y intégrer mes engagements personnels féministes et inclusifs ?

J'ai donc testé le long format à la télévision, pour ensuite faire un tour sur de toutes nouvelles applications d’infos, avant de retrouver la liberté (et la précarité) du freelance. Puis est arrivé le printemps 2020, et son lot de nouveaux challenges.

 

Face à la crise sanitaire, se reflètent la crise économique, écologique, sociale et politique propre à une époque en effervescence. Et l'ambiance est souvent tendue.

Alors j’ai décidé une nouvelle fois de créer mon propre espace. Un petit coin de web dans lequel je peux vous proposer des articles, des vidéos et des podcasts.

 

Si le féminisme est au cœur de mes réflexions, il y en aura pour tous les goûts et les couleurs. Écologie, séries, sport, réseaux sociaux… avec mes invité·e·s on parlera de tout ce qui nous entoure et nous préoccupe.

 

Ce site fonctionne donc comme un magazine multimédia, engagé mais accessible, imparfait, et saupoudré d'un humour douteux.

Pour refaire le monde et détruire le patriarcat même lors de nos pauses goûter, nos dimanches soirs pluvieux, et nos soirées devant Netflix. Ceci est notre "feminist dream zone".

 

P.S. : Bon j'avoue, "feminist dream zone" est en fait tiré de bruna_fdz, mon pseudo sur les réseaux sociaux. Vous l’avez ?

Polaroid_Frames_Moodboard_Instagram_Post
feminist_dream_zone_brunafernandez_logo.png